L’hypnose, vrai ou faux ?

Découvrez dans cet article si l’hypnose est vrai ou faux.

L’hypnose est une pratique ancienne et mystérieuse. Cependant les bienfaits qu’elle procure sont libérateurs. Real or fake ? Nous allons le découvrir ensemble.

L’hypnose, une méthode ancienne et tabou

L'hypnose, vrai ou faux ?

L’hypnose signifie en grec « hypnos » relevant du mot sommeil en français. C’est un état proche du sommeil ou de la méditation qui permet au patient d’aller chercher son inconscient tout en restant conscient de l’environnement extérieur.

L’hypnose existe depuis des siècles en étant pratiqué par les guérisseurs ou les chamans. Pratique traitée d’escroquerie, celle-ci devient démocratisé par un médecin. Il appuie sur le fait que cette pratique apporte des modifications du cerveau. La personne va découvrir de nouvelles ressources au fond d’elle en appuyant sur les états, les émotions, ou des souvenirs refoulés.

L'hypnose, vrai ou faux ?
Chaman

La personne consultante est le héros de son histoire 

L’hypnose thérapeutique est une thérapie brève qui permet d’obtenir des résultats rapides sur une très courte période comme une ou deux séances d’hypnothérapie. De nombreuses théories sont mises en place afin d’aider à l’accompagnement du patient sous la forme traditionnelle ou moderne éricksonienne. L’hypnose traditionnelle repose sur les suggestions de l’hypnothérapeute. Quant à l’hypnose moderne Ericksonienne, c’est une technique très pratiquée. L’hypnothérapeute accompagne par le visuel, l’auditif ou le tactile la personne afin qu’elle puisse tout seule et grâce à ses propres ressources de répondre aux situations qu’elles rencontrent.

L'hypnose, vrai ou faux ?
Héros

Une thérapie relaxante avec de réels effets

L’hypnose permet de se détendre en aidant la personne à gérer à son rythme et à sa façon sa problématique.

L’hypnose agit sur l’arrêt de tabac avec un taux de 80% de réussite. Elle accompagne les personnes en excès de poids et la boulimie. Elle peut aussi lutter contre la douleur, certes elle ne l’enlève pas totalement mais elle l’atténue. L’hypnose agit beaucoup sur les troubles psychologiques tels que le stress, les phobies, l’anxiété mais aussi les problèmes de trac, de confiance en soi ou de mémoire. Elle agit aussi sur les troubles digestifs et les maladies psychosomatiques comme les maladies de la peau (eczéma, psoriasis…)

Elle n’a pas d’effets indésirables et n’est pas douloureuse. Cependant, cette pratique est limitée, les personnes ayant de vraies troubles psychiatriques graves comme la dépression ou la schizophrénie ne peuvent être pris en charge par un hypnothérapeute. Les maladies incurables ou chroniques telles que le cancer ne peuvent être concernées.

L’état hypnotique se résidu lui-même c’est-à-dire qu’il est impossible que les personnes restant dans un état hypnotique pour toujours. Ce que l’on voit à la télé comme « Dors maintenant » est de l’hypnose de spectacle, personne ne peut forcer quelqu’un à faire quelque chose qu’il n’a pas envie. Si la personne ne souhaite pas révélait ses secrets, l’hypnose ne va pas le forcer au contraire, elle accompagne et libère les personnes réceptives.

Un métier comme un autre

À l’échelle humaine, tout le monde peut pratiquer l’hypnose. Ce n’est pas un don mais certaines personnes sont plus aptes à pratiquer que d’autres. L’hypnothérapeute doit donc être déjà un professionnel de la thérapie, c’est-à-dire avoir des études dans le médical ou la psychologie. De nombreuses formations d’hypnose sont disponibles grâce à différentes écoles proposées par exemple l’Académie Épione ou l’École Dolores Cannon.

Laisser un commentaire