L’hypnose et la médecine

Découvrez dans cet article le lien entre l’hypnose et la médecine ainsi que les bienfaits de cette pratique.

Nous vous ferons part des différentes techniques utilisées ainsi que leur objectif principal.

Hypnose à Tours

Découvrez notre cabinet d’hypnose à Tours.

L'hypnose et la médecine

PRÉJUGÉS :

Lorsqu’on parle d’hypnose, beaucoup d’entre nous rapprochent cette notion à des démonstrations spectaculaires diffusées à la télévision dans lesquelles un hypnologue plonge des personnes dans une profonde torpeur, pouvant ainsi les amener à faire ou dire n’importe quoi sans même qu’elles ne s’en rendent compte. Mais loin des clichés de ces shows télévisuels, l’hypnose possède des vertus thérapeutiques reconnues.


L'hypnose et la médecine

L’hypnose est une pratique qui permet de soulager et régler des maux quotidiens en complément de la médecine. Adaptée au fil des années, elle s’intègre aujourd’hui de plus en plus souvent dans la prise en charge globale des patients.

L’hypnose diffère selon les auteurs et les praticiens :

  • L’hypnose classique dans laquelle l’hypnotiseur exerce une action directe sur la personne hypnotisée. Actuellement, ce courant de l’hypnose est de moins en moins utilisé.
  • L’hypnose Ericksonienne, cette pratique est non-directive et l’hypnotiseur est là pour accompagner le patient dans sa démarche. Elle est à la base de l’approche psychothérapeutique et est très souvent associée avec les thérapies cognitivo-comportementales.
  • L’hypnothérapie, qui correspond à l’utilisation de l’hypnose en psychothérapie, répond à de nombreuses indications et à de nombreux contextes de soins. L’induction hypnotique peut être adaptée au milieu hospitalier, par exemple en privilégiant des techniques plus sujettes à la communication hypnotique.
  • L’hypnose médicale est aujourd’hui utile dans des nombreuses indications telles que : la psychiatrie, la gynécologie, les affections dermatologiques, la cardiologie…

SON UTILISATION

Son utilisation se distingue en plusieurs catégories qui sont les suivantes :

  • L’hypnoanalgésie est l’hypnose à visée antalgique (antidouleur).
  • L’hypnosédation correspond à l’utilisation de l’hypnose dans un but sédatif. Elle a pour objectif d’amplifier les ressources d’anxiolyse (destruction de l’anxiété) et d’analgésie (arrêt des douleurs) chez les patients. Elle est souvent associée à une sédation médicamenteuse.

L’HYPNOSE PERMET-ELLE DE SOULAGER DES DOULEURS CHRONIQUES ?

L'hypnose et la médecine

L’hypnose permet bien de soulager des douleurs chroniques ou aiguës qui accompagnent souvent des nombreuses pathologies. 

Il s’agit essentiellement d’une méthode complémentaire aux thérapies, notamment durant la prise en charge et l’accompagnement des patients qui souffrent de maladies graves, telles que les cancers ou le SIDA.
Elle peut aussi être utilisée en tant qu’anesthésie afin de faciliter certains examens médicaux stressants ou douloureux, elle permet ainsi de réduire le stress du patient et remplacer l’usage des anesthésiques.


MAIS COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE D’HYPNOSE MÉDICALE ?

Au cours de la séance, l’hypnologue peut recourir à des techniques assez différenciées.

L'hypnose et la médecine
  • Il peut passer par les mots, c’est-à-dire la technique linguistique. Il va utiliser des mots simples et positifs, accentuer par exemple sur des mots-clés, changer le rythme etc…
  • Il peut utiliser la technique de dissociation pour écarter la conscience critique du patient, cela est permis notamment par une séparation psychologique naturelle innée chez l’humain;
  • Cela permet d’enchaîner avec la technique de focalisation qui a comme objectif de focaliser le client sur une partie du corps, une scène en particulier, une période;
  • La technique relationnelle permettront l’instauration et le respect d’une distance avec le patient.
  • Enfin, nous avons les invitations ou les consignes, qui ont pour but de guider le patient lors de la séance d’hypnose.
L'hypnose et la médecine

Laisser un commentaire